Pervers narcissique: 5 façons de tester sa victime

Le pervers manipulateur teste sa victime

Un manipulateur pervers narcissique n’a pas de temps à perdre avec une personne qu’il ne pourra pas contrôler (rappelons-le, dans l’unique but de la détruire). Il considère qu’elle ne pourra rien lui apporter s’il ne peut pas avoir le dessus sur elle et la manipuler à sa guise. C’est pourquoi, dès le début de la relation, il va tester sa victime potencielle et vérifier qu’elle répond correctement à ses exigences.

Le PN va donc  porter son attention sur 5 points essentiels à sa stratégie manipulatoire.

Le pervers narcissique teste son influence sur sa victime

Normalement, si vous venez de rencontrer quelqu’un, cette personne ne doit pas vous suggérer de modifier tel ou tel aspect de votre apparence ou de votre façon d’être.

Méfiez-vous si votre partenaire veut changer totalement votre style !

Donc si vous entamez tout juste une relation avec un partenaire qui vous demande de changer de coiffure, de couleur de cheveux, de garde-robe, s’il vous dit que vous êtes peut-être trop gentil, trop ceci, pas assez cela. Attention !

C’est l’un des premiers signes que vous avez affaire à un manipulateur. Quand vous sortez avec une personne depuis peu, ce n’est pas normal qu’elle vous demande de changer quoi que ce soit. Si vous suivez ses recommandations, si vous acquiescez et ne vous rebellez pas, vous lui envoyez le signal que vous êtes manipulable.

Il vérifie votre attachement

Le PN promet de vous rappeler avant tel jour, mais il ne le fera pas. Puis, quelques jours plus tard, finalement il vous téléphone, et fait comme si de rien n’était. Alors que vous pendant tout ce temps, vous attendiez de ses nouvelles avec anxiété.

Victime du pevers narcissique qui attend de ses nouvelles

Le manipulateur va vous dire qu’il était occupé (travail, problèmes familiaux, etc) et qu’il a oublié ou n’a pas eu le temps d’appeler.

Ce n’est en réalité pas la cas. Pourquoi ce silence radio ? C’est tout simplement l’occasion pour lui (elle) de voir comment son absence vous a affectée. Ce n’est pas une coïncidence. C’était prévu à l’avance pour voir quelle serait votre réaction. C’est une façon de vérifier si vous êtes déjà suffisamment attaché(e) à lui.

Si cela se produit une fois, vous n’avez probablement rien à craindre. Si vous avez affaire à une personne qui est sincèrement désolée, peut-être que quelque chose s’est vraiment passé et qu’elle n’a réellement pas été en mesure de vous contacter. Votre partenaire va alors vraiment s’excuser et comprendre votre anxiété. Le manipulateur pervers, en revanche, va vous reprocher de vous inquiéter ou de vous mettre en colère pour rien. Il va dire que c’est vous qui exagérez. Il nie déjà vos sentiments.

Si vous avez à faire à quelqu’un qui vous laisse souvent sans nouvelles, c’est le signe que vous devez rompre tout de suite !

Le PN teste très vite votre confiance

Le PN jure qu’il est loyal et honnête

Dès le début de la relation le pervers narcissique veut s’assurer que vous lui accorderez facilement votre confiance et que vous ne remettrez pas en cause ses paroles. Sans cela, il ne pourra pas, par la suite, vous menez en bateau et vous faire croire tout et n’importe quoi.

Il va donc commencer par clamer haut et fort que c’est quelqu’un d’honnête et digne de confiance. Ce qui ne se fait normalement pas car l’honnêteté d’une personne est présumée au départ, à moins qu’un élément ne vienne la remettre en question. Quant à la confiance, elle se gagne petit à petit, au fur et à mesure que la relation avance et que l’on apprend à connaître la personne.

Une fois cette qualité théoriquement affirmée, le manipulateur passe à la pratique. Il vous met à l’épreuve en testant votre degré de confiance. Il va vous faire passer des tests comme par exemple, faire en sorte de recevoir des appels et des sms récurrents et vous dire que c’est son ex, mais qu’il n’y a plus rien entre eux. En clair, il va tout faire pour vous rendre jaloux et vous faire douter de sa fidélité, puis vous rassurer avec ses paroles et voir comment vous réagissez et si cela suffit à vous apaiser.

Il vérifie votre degré d’empathie

Le masque de victime du PN

Très vite également le pervers narcissique évalue le degré de compassion chez sa victime. Pour cela il va mettre son masque de victime et déballer tous ses souvenirs malheureux (plus ou moins réels et exagérés) pour étudier de quelle façon vous y réagissez. Est-ce que cela vous émeut ? Semblez-vous touché ou indifférent ? Prenez-vous ce récit avec distance ou au contraire le plaignez-vous sincèrement ?

Il va analyser finement vos réactions afin de comprendre ce qui vous touche. Ce qui, dans son histoire, vous a le plus ému, c’est-à-dire vos points faibles «émotionnels ». Faiblesse qu’il pourra utiliser ultérieurement contre vous. Précisons également que lorsque vous connaissez une personne depuis peu de temps, elle ne devrait normalement pas étaler toutes ses blessures et tous les traumatismes qu’elle a vécus. C’est donc là également un signal d’alerte.

Le manipulateur pervers narcissique teste la solidité de vos limites

Le PN va très vite essayer de violer vos limites. L’une des premières caractéristiques que recherche le pervers narcissique lorsqu’il part à la conquête d’une nouvelle proie, est une personne qui a des limites faibles ou floues.

Etablir des frontières pour contrer le pervers narcissique

Une personne a des limites floues quand elle ne sait pas vraiment quels sont les comportements qu’elle est prête à accepter ou non. Elle ne sait pas à partir de quel moment elle doit dire STOP. Les limites sont personnelles à chacun et chacun les fixe selon ses valeurs, son éducation et aussi son degré d’estime de soi.

Comment s’y prend-il ?

Voici des exemples de limites qu’il va rapidement tester:

  • Il ne tient pas compte de vos besoins. Par exemple, même si vous êtes très fatiguée, il va exiger que vous veilliez tard pour lui tenir compagnie.
  • Il va vous imposer une vie intime rapide.
  • Le PN peut aussi vous demander beaucoup de services et ne rien faire pour vous en retour.
  • Il va aussi vous demander d’effacer les numéros de téléphones de rivaux potentiels à ses yeux de votre téléphone (alors que lui gardera tous ses contacts).
  • Il peut vous demander de participer à des activités que vous avez en horreur.
  • Enfin, il peut vous faire une critique, ou même vous insulter et observer votre réaction.

La raison pour laquelle il est si important que vous définissez vos frontières strictement dès le début de la relation, c’est qu’ensuite il est généralement trop tard. À ce moment-là, le pervers narcissique va juste vous rire au nez et ne pas vous prendre au sérieux.

Conclusion

Si vous êtes déjà (ou avez été) en couple avec un manipulateur pervers narcissique, vous devriez reconnaître cetains comportements qu’il a eu dès le début de votre relation. Si vous vous apprêtez à vous mettre en couple avec une personne qui agit de la façon décrite dans cet article, le seul et unique conseil à donner est de fuir très vite et de couper tout contact.

Prenez soin de vous.

N'hésitez pas à partager pour informer un maximum de personnes

2 réflexions au sujet de « Pervers narcissique: 5 façons de tester sa victime »

  1. Mince ! Je crois que je me suis encore plantée !

    Mieux vaut s’en rendre compte maintenant que bien plus tard !!!

    Merci très bonne analyse.

    Je vais continuer à travailler ce qui est acceptable ou pas, donc mes limites.

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *