Test: reconnaître un pervers narcissique dans le couple

tomber amoureux d'un pervers narcissique
Relation toxique avec un manipulateur

ESt-il (elle) pervers narcissique ? Suis-je dans une réelle relation d’amour ou coincé(e) dans une relation sous emprise ?

Vous vous posez de plus en plus la question car certaines choses ne vous semblent pas normales dans votre couple.

Pour vous aidez à y voir plus clair, et savoir s’il y a une possiblité que votre  conjoint soit pervers narcissique, passez le test suivant ! J’ai répertorié 57 indices qui doivent vous alerter.

Répondez par oui ou par non à chaque question et faites votre total. Plus vous aurez de points, plus vous serez dans une relation toxique.

Avertissement: Je ne suis ni psychologue, ni psychiatre. Ce test n’a en aucun cas valeur de diagnostic et est donné à titre indicatif. Il se base sur ma propre expérience, mes lectures et divers témoignages.

Par commodité j’emploie le pronom IL ou des noms masculins (conjoint, compagnon…), mais le test s’adapte aux hommes comme aux femmes.

Test Pervers narcissique: 57 signes

  1. Au début de votre relation, votre conjoint s’est présenté à vous comme un sauveur, quelqu’un sur qui vous alliez pouvoir vous appuyer. Il semblait vous comprendre parfaitement et vous avez vécu un début d’histoire idyllique.
  2. Malgré tout vous avez ressenti une sorte de malaise mais vous n’arriviez pas à dire ce qui clochait. Comme si votre petite voix avait essayé de vous prévenir mais vous l’avez ignorée.
  3. Vous êtes tendu ou vous avez une boule au ventre au moment de retrouver votre conjoint.
  4. Vous ne savez jamais quelle sera son humeur.
  5. Quand vous discuter avec lui, vous perdez souvent le fil car il passe d’un sujet à l’autre sans vous laisser la possibilité de répondre.
  6. Vous dormez mal, faites des cauchemars ou souffrez d’insomnies ou de bruxisme (fait de grincer des dents en dormant).
  7. Vous avez des troubles de l’appétit.
  8. Vous avez des douleurs inexpliquées et chroniques (migraines, maux de ventre, mal de dos etc)
  9. Vous voyez beaucoup moins vos amis et votre famille qu’avant de le rencontrer.
  10. Vous avez le sentiment de ne plus être personne, vous ne savez plus qui vous êtes.
  11. Vous vous sentez souvent  en insécurité.
  12. Vous avez l’impression que ce que vous faites n’est jamais assez bien. Vous devez être parfait(e) !
  13. Vous n’avez plus du tout confiance en vous. Vous ne savez plus faire des choses que vous faisiez avant (conduire, faire les courses seul, etc.).
  14. Votre conjoint a très vite voulu s’engager avec vous, a très vite parlé d’un avenir commun, a rapidement dit des mots d’amour.
  15. Au début de la relation il vous a énormément valorisé, complimenté. Il vous a fait sentir unique !
  16. Il vous ment sans scrupules.
  17. Il est très jaloux et contrôlant. Vous n’avez plus de jardin secret. Il veut toujours savoir où vous êtes, ce que vous faites et avec qui. Il peut fouiller votre téléphone, votre sac, lire vos mails etc.
  18. A l’extérieur, il est apprécié. On le trouve charmant, sympathique. On vous dit que vous êtes chanceux !
  19. Il vous critique, vous dévalorise, se moque de vous.
  20. Son attitude peut être menaçante (regard noir, posture supérieure…)
  21. Il pratique couramment le chantage affectif.
  22. Il a des grands principes intangibles. Il adore les énoncer et vous demander de les respecter mais lui ne les applique pas.
  23. Vous avez l’impression que, malgré tout le mal qu’il vous fait, vous ne pourriez pas vivre sans lui.
  24. Il monte souvent les uns contre les autres, il divise pour mieux régner.
  25. Il aime vous dire ce que vous devez faire, penser, comment vous devez vous habiller, etc.
  26. En sa présence, vous vous sentez mal à l’aise, vous n’arrivez pas à être vous-même.
  27. Il change très nettement de comportement et d’attitude en présence d’autres personnes.
  28. Vous vous sentez souvent coupable et vous vous remettez en question.
  29. Il vous accuse de tous ses maux. Tout est toujours de votre faute. Il ne prend jamais ses responsabilités.
  30. Il peut changer d’humeur en un éclair, sans raison.
  31. Il se fait passer pour la victime.
  32. Il déforme vos propos et les sort de leur contexte pour vous faire dire des choses que vous n’avez jamais voulu dire.
  33. Il a une mémoire stupéfiante et se sert de détails anodins du passé pour vous déstabiliser.
  34. Il ne supporte pas d’être critiqué.
  35. Il peut vous ignorer et vous faire sentir que vous n’êtes pas important(e). Il vous pose des questions mais n’écoute pas vos réponses.
  36. Il vous reproche de ne pas savoir communiquer.
  37. Il a toujours plein d’arguments imparables pour vous imposer ses choix.
  38. Il vous fait subir beaucoup de pressions au niveau sexuel. C’est son plaisir qui compte. Il veut vous imposer des pratiques intimes qui vous déplaisent ou des relations non consenties. S’il vous satisfait cela sera uniquement pour se gratifier d’être un « bon coup » ou pour vous garder sous son influence.
  39. Vous avez un sentiment de non-liberté. Même s’il ne vous l’impose pas toujours clairement, vous sentez que vous devez lui demander son autorisation pour pas mal de choses.
  40. Il n‘expose pas clairement ce qu’il veut, ce qu’il attend de vous. Puis il vous reproche de ne pas savoir l’écouter.
  41. Il vous met face à des choix impossibles en utilisant les injonctions contradictoires. De sorte que, quoi que vous fassiez ou répondiez, vous aurez tort.
  42. Son attitude a évolué sournoisement. Ses changements de personnalité ont été peu perceptibles sur le moment. C’est en y repensant que vous vous souvenez de faits ou paroles qui auraient pu vous mettre la puce à l’oreille. Mais comme il était tellement charmant le reste du temps, vous les avez ignorés.
  43. A l’écouter, son enfance a été particulièrement difficile, il a beaucoup souffert.
  44. Si vous vous éloignez de lui, il va redevenir très gentil et plein d’attentions. Il vous fera des promesses qu’il ne tiendra pas.
  45. Vous êtes une personne qui a  un fort besoin affectif et une grande peur de l’abandon ou de la solitude. Vous aimez aider les autres.
  46. Il se sent largement supérieur aux autres. Il aime mette ses connaissances en avant.
  47. Vous avez peur de lui comme un enfant peut craindre ses parents.
  48. Il a des avis très tranchés sur les autres.
  49. Il peut changer radicalement de discours et d’opinion en fonction de ses interlocuteurs.
  50. Il lui arrive de se mettre en colère et de piquer des crises sans raison valable. Il peut faire des caprices comme un petit enfant.
  51. Votre couple est fusionnel.
  52. Il veut monopoliser votre attention (il vous parle tout le temps), même quand vous n’êtes pas ensemble (coups de fil, sms etc.)
  53. Vous en êtes arrivé à accepter et excuser des situations intolérables ( par exemple il vous trompe ouvertement).
  54. Il vous accuse de choses que vous n’avez jamais faites.
  55. Il vous traite de fou/folle, de malade, de mauvaise personne. Il reporte en fait sur vous ses propres défauts.
  56. Vous avez l’impression qu’il a plusieurs personnalités (ange et démon) bien distinctes à la docteur Jekyll et Mister Hyde, comme s’il y avait plusieurs personnes dans un même corps.
  57. Vous vous sentez pris au piège et regrettez de l’avoir rencontré.

Je vous invite à compléter ce quizz avec la lecture de l’article sur les techniques de manipulations utilisées par les pervers narcissiques.

Je vous incite également à garder en mémoire cette liste d’indices car ils ne sont pas tous flagrants à identifier. Observez finement votre vie de couple et revenez faire ce test d’ici quelques jours afin de vérifier si vous n’auriez pas décelé de nouveaux signes de perversité narcissique chez votre compagnon.

Pour approfondir le sujet, je vous conseille la lecture du livre Stan Carrey que vous avez peut-être déjà vu sur You Tube (une vraie pépite !), un concentré d’informations et de conseils

Restez attentif et prenez soin de vous.

N'hésitez pas à partager pour informer un maximum de personnes

2 réflexions au sujet de « Test: reconnaître un pervers narcissique dans le couple »

  1. Bonjour,
    Ma mère me met en garde de mon copain depuis que l’on sort ensemble. Il m’aurait changé, elle ne me reconnaîtrait plus. Et en exposant les informations qu’elle choisit, elle provoque chez tout mon entourage cette impression que mon copain me fait du mal et me rend malheureuse.
    Cela va bientôt faire 2 ans que l’on est ensemble et il ne s’est jamais montré sont un profil « idéal ». Au contraire, il est le genre de personne qui se comporte « comme un con » et qui se révèle par la suite, pour filtrer un peu son entourage. Ce qui fait qu’il a plutôt un très bon cercle d’ami
    assez fidèles. être avec lui me rend heureuse, et comme tout le monde on s’embrouille pour des truc bête, il sait alors reconnaître ses tords. Le problème c’est quand j’ai lu votre liste, je n’ai pas du tout reconnu mon copain (qui peut être bourru, mais pas méchant). Après une seconde lecture je me suis rendue compte que ma mère par contre, malgré tout l’amour qu’elle me porte, se glisse parfaitement dans le profil…
    Elle dit que notre relation s’est détériorée depuis que je sors avec lui, mais il y a déjà 5 ans j’avais la boule au ventre parce que l’image qu’elle avait encore de moi restait celle de moi petite fille.
    Aujourd’hui, j’ai 24 et j’ai la boule au ventre quand je vais chez mes parents, ma mère n’arrête pas de me dire qu’elle n’en peut plus, elle n’en dors plus, elle pleure tout les soirs. Mais elle ne cherche pas a voir que je ne suis plus son bébé, sa chose qui comble son manque d’amour parental.

    Est-ce qu’il est possible qu’un parent puisse se comporter en pervers narcissique avec son enfant ? Où est-ce qu’il est possible que son inquiétude soit avérée et que je soit tellement dans le flou que je ne me rende pas compte de la toxicité de mon copain ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *