Un pervers narcissique peut-il aimer ?

l'amour du pervers narcissique
Le PN et l’amour
  • Un manipulateur pervers narcissique est-il capable de tomber amoureux?
  • Votre partenaire PN vous aime-t-il réellement ou vous a-t-il déjà aimé ?
  • Que veut dire un manipulateur pervers narcissique quand il dit « Je t’aime » ?

Petit tour d’horizon du sentiment amoureux chez le pervers manipulateur.

Qu’est-ce que l’amour dans le couple ?

Avant de tenter de répondre à ces question, précisons ce que l’on entend par les mots « aimer » et « amour« .

L’amour ne va pas sans respect, sans accepter les différences. C’est prendre soin de l’autre, vouloir son bonheur. C’est aussi l’aider en le laissant libre de ses choix, l’encourager pour lui permettre d’exprimer ce qu’il a de meilleur en lui, etc. Aimer quelqu’un c’est aussi donner. Cela implique de s’oublier dans certaines situations et de faire passer les besoins de l’autre avant les siens.

Une relation amoureuse saine est une relation dans laquelle on veut vivre s’épanouir avec l’autre et dans la réciprocité. On considère son partenaire comme un être humain avec ses qualités et ses défauts et on l’aime pour ce qu’il est, et pas seulement pour ce qu’il nous apporte.

Alors, le pervers narcissique peut-il aimer son partenaire ?

Le pervers manipulateur est-il « équipé » pour ressentir des sentiments à l’égard de quelqu’un et en tomber amoureux ?

Partant du postulat que pour le PN l’autre n’existe pas, il est impossible qu’il en tombe amoureux. Le partenaire est considéré comme un objet, jamais comme un sujet. La réponse est donc clairement NON ! C’est une chose très difficle à encaisser. Quand on a eu une relation avec un manipulateur pervers narcissique, se dire que non, il ne nous a jamais aimé, c’est une sensation désagréablement vertigineuse, une découverte qui provoque un choc inouï.

Le manipulateur a exprimé beaucoup d’amour (pseudo amour) au début de la relation. Vous êtiez son centre d’intérêt, il vous admirait. Il vous abreuvait de compliments et de mots doux. En fait il vous charmait pour vous prendre dans ses filets, il vous séduisait en se montrant éperdument amoureux. On appelle ça le love bombing. (Ce mot a été utilisé en premier à propos des sectes pour évoquer les techniques de manipulation qu’elles utilisent pour accrocher leurs futures recrues.) Mais tout ceci n’était que simulation et faux-semblant. Le pervers narcissique ne sait pas ce que c’est que l’amour. Il imite l’amour mais il ne le ressent jamais. C’est une illusion !

Il ne peut y avoir de véritable relation amoureuse avec un pervers manipulateur puisqu’il est incapable par exemple de:

  • vous considérer comme un être humain
  • être dans la réciprocité (c’est uniquement son plaisir qui compte)
  • se réjouir sincèrement de vos réussites
  • donner sans rien attendre en retout (tout est toujours calculé)
  • respecter votre liberté
  • vous soutenir
  • respecter qui vous êtes
  • etc.

En bref, tout ce qu’il vous offre et qui pourrait ressembler à de l’amour ne sert qu’à une seule hose: vous garder sous son emprise et vous manipuler.

Pourquoi le PN vous aime quand même ?

Le pervers narcissique a besoin de vous ! Oui, il vous aime, mais d’un amour sans amour. Je veux dire par là que ce n’est pas vous qu’il aime, c’est tout ce que vous lui apportez.

Et je ne parle pas d’apporter quelque chose au niveau sentimental, bien entendu. Il vous aime uniquement en tant qu’objet utile. Vous lui êtes « pratique » à bien des égards:

Il vous aime quand vous servez de:

  • d’assistant(e) (vous prenez ses rendez-vous chez le médecin, chez le garagiste…)
  • de secrétaire (vous vous occupez des papiers…)
  • de bonne à tout faire (vous faites le ménage, les courses…)
  • de cuisinier(e)
  • de baby-sitter
  • d’objet sexuel
  • etc.

Mais le plus important de tout, c’est qu’il vous aime quand vous l’aider à se revaloriser, quand grâce à vous il se sent grand. Mais pas parce que vous l’encouragez, l’approuvez, ou même l’admirez. Non, c’est d’une toute autre manière que vous l’aider à se sentir important !

  • Son estime remonte quand vous servez d’exutoire à la haine qu’il a de lui même. Quand c’est vous qu’il insulte et critique afin vous faire porter ses propres défauts.
  • Il se sent fort quand vous remettez votre pouvoir et votre liberté entre ses mains, qu’il vous contrôle et que vous lui obéissez.
  • Il aime que vous soyez responsable de ses fautes.
  • Il se sent invulnérable quand il vous voit souffrir et faire tout ce que vous pouvez pour que la situation s’arrange, alors qu’il sait très bien qu’il n’existe aucune solution.
  • Il jouit de vous voir culpabiliser.

Pour conclure je dirai que le PN, ce qu’il aime le plus chez vous, c’est vous détester. Confidences pour confidences c’est lui qu’il aime à travers vous.

Prenez soin de vous.

16 réflexions au sujet de « Un pervers narcissique peut-il aimer ? »

  1. Après 15 ans de relation avec un PN et deux enfants, je réalise qu’il ne m’a jamais aimé. Je crois que je l’ai toujours su mais comme je faisais tout pour le garder je me persuadais que je l’aimais et que c’était réciproque. Je lui pardonnais toutes ses tromperies car je le voyais comme un malade. Je pensais qu’il finirait par changer car par période j’avais l’impression d’avoir une vie de couple normal. Sauf que finalement, je ne sais pas ce que c’est. Il fut mon grand amour, celui à qui j’ai accordé ma confiance. Il m’a donné ce que j’attendais d’une grande histoire d’amour. C’est aussi le seul homme avec lequel j’ai vécu. Mais je n’étais jamais sereine. J’étais aux agués du moindre signe de peur que l’enfer recommence. Je ne disais rien pour ne jamais le vexer, je l’encourageais professionnellement, je faisais tout pour qu’il se sente bien. Moi je n’étais rien, transparente, je grossissais puis maigrissais toujours dans son indifférence, j’avancais professionnellement sans le moindre encouragement, je traversais les épreuves de la vie sans le moindre soutien. Et puis un jour, je me suis réveillée, il a compris que je ne l’aimerai plus et qu’il me degoutais. Il est parti, je n’étais plus capable de l’admirer. C’était il y a quelques mois et ce fut un soulagement immense mais je ne me sens pas en paix car je prends conscience qu’il ne m’a jamais aimé alors que j’ai tout donné par amour pour lui, ça fait. Je me sens blessé au plus profond de moi comme après un viol… Je présume que cela fait parti de la reconstruction.

  2. Bonjour à tous,
    Je souhaite partager un peu de mon expérience de 3 ans de relation avec une personne qui, j’en ai bien peur, a toutes les caractéristiques d’un pn.
    J’ai 27 ans aujourd’hui, et j’ai mis fin au petit jeu de manipulation de mon ex après une prise de conscience et une dispute qui est allé trop loin ( encore une dispute de ma faute bien sûr, qui a abouti à une menace de ma fracasser la tête contre la vitre de ma voiture).
    Tout est très récent, car c’est arrivé la semaine passée. Ca fait quelques jours que je suis entrain de lire énormément sur le sujet, pour mieux comprendre ces trois ans de « relation ». Je suis retournée chez ma mère, car l’idée de rester seule face à toutes ces pensées, je n’en avais pas la force. Me sentir entourée, soutenue et surtout déculpabiliser ! c’est ce qui m’aide.
    J’ai dressé une liste de tous les comportements abusifs qu’il a eu envers moi comme par exemple,
    me faire porter la responsabilité de toutes les disputes, me laisser pleurer sans montrer aucune empathie, ne jamais m’offrir de cadeau ou d’intentions le jour de mon anniversaire ( comme pour me faire payer de qqch?), ne montrer aucun intérêt/ soutien pour ma recherche d’emploi, de pas vouloir célébrer ma thèse et l’obtention de mon diplôme car  » c’est le cours normal des choses », me dire que je ne sais pas me comporter en public etc etc etc..
    Le pire c’est que je suis connue pour être qqlun de fort et de caractère..mais avec lui..je m’effacais complètement pour éviter les disputes et surtout éloigner ses menaces de séparation dont j’avais peur.. J’étais réduite à « soi belle et tais-toi ».. Je ne me reconnaissais plus. Il n’accepte aucune critique, et même si une était justifiée, il arrivait à m’en faire une totalement hors sujet, comme pour avoir le dernier mot.Encore tellement de choses à raconter mais je pense que vous savez de quoi je parle..
    Maintenant j’essaie de faire le deuil de cette relation, et c’est dur car malgré tout les sentiments sont toujours là. J’espère bientôt arriver au stade où je n’éprouverai plus que de la rage pour ce qu’il m’a fait subir.

    1. J’ai exactement la même chose et c’est très dur de savoir qu’il a jamais aimé et profiter de mon amour pour lui. Tout ce que vous avez écrit c’est pareil pour moi même . A ce jour j’ai stoppé la relation qui a duré presque 3 ans car il va trop loin. C’est très dur et je pleure beaucoup. Pour m aider je lit beaucoup sur le pn et c’est vraiment lui comme ça. Donc cela m ouvre les yeux. Mais j’ai toujours de l amour pour lui. C’est difficile de san defere tellement j’ai étais manipulé. J’espère gagner mon combat contre cette relation toxique et redevenir moi et retrouver le goût à la vie et peux être trouver un vrai amour un jour

  3. C’est exactement ça, plus il vous détruit plus il est content. Heureux, ce sont de vrais malades. Au début charmeur, très gentil, les mêmes goûts que vous, l ideal, mais très vite c est l enfer, humiliation, négatif, maltraitance, à fuir, ces personnes devraient être signalées pour éviter les futures victimes.

  4. Je suis peut-être naïve, mais je pense qu’un pn, ou une pn peut aimer mais aime mal, très mal même. Et perso, étant donné que ma relation avec une pn est dans le cadre d’une amitié et non d’un couple , je tente de ne pas rompre tout en le protegeant. Et me protéger, c’est ne plus rien attendre de l’ autre, ne plus rien demander afin de ne plus jamais lui exprimer de souffrance, tristesse, colère. Si c’est uniquement cela qu’elle aime chez moi, elle partira, si elle ne part pas, c’est alors qu’elle aura tout de même un petit peu d’amitié pour moi.
    On verra…

  5. Et quand vous avez vécue des années avec quelqu’un qui vous a détruite, frappée, usé de toutes formes de violences à votre égard… Que vous avez eu du mal à vous en débarrasser… Que vous avez tout fait pour ça… Qu’entre temps vous avez vécu une relation avec un homme à l’opposé, que vous avez décidé de quitter parce qu’un autre homme de même nature, sans violence mais plutôt volage vous a séduite… Et que le jour où vous vous rendez compte que cet homme s’est fichu de vous, que vous le laissez tomber et qu’aussitot après, plutôt que de retourner vers votre ex compagnon gentil, vous retournez vers votre ex manipulateur comme si de rien n’était… Vous expliquez ça comment ??

    1. Bonjour Gilles,
      C’est très délicat de répondre à une question comme ça sans pouvoir s’adresser directement à la personne concernée. Tout ce que je peux faire c’est vous donner quelques pistes…
      – Pour moi, cette dame n’était pas tout à fait sortie de l’emprise de cette personne, et elle a dû garder, malheureusement, contact avec lui.
      – Elle a oublié ce qu’il lui avait fait vivre et a crû à un changement possible. Elle a « préféré » ne penser qu’au positif qu’elle avait vécu avec lui, les très hauts de l’ascenseur émotionnel…
      – Elle est aussi retournée dans une situation qu’elle connaissait bien car l’être humain préfère des situations familières, même si elles sont terribles et à douloureuses, à l’émancipation et l’indépendance…
      Je vous souhaite bon courage

    2. L’amour ne fait pas souffrir, ce qui fait souffrir c’est demander et mendier de l’amour à une personne qui ne s’aime.
      Pourquoi revient-on vers un ex manipulateur? j’ai longtemps travaillé sur moi et j’ai constaté que c’est à cause d’une mauvaise estime de soi. Quitter des personnes saines qui nous donnent respect et amour pour revenir vers des êtres ignobles ne signifie t-il pas que l’on se dit inconsciemment  » je mérite pas d’être aimée »?
      Aussi, revenir avec un manipulateur signifie qu’on n’a pas encore guéri la blessure parce que quand on guéri, il devient insignifiant à nos yeux. On cherche calme et sérénité plutôt que drame et souffrance.

  6. Merci à tous pour ces commentaires si justes et claires.

    Moi je viens tout juste aujourd’hui de découvrir que ça fait 18 ans que je suis avec une telle personne. Vous allez dire que je n’allume pas vite mais si je vous dis que j’ai refusé de me marier avec lui pendant 10 ans cela deviendra plus clair à vos yeux. Mais le jour du mariage, le soir même, il est allé fêter avec des chums et s’est soûlé comme un vrai cochon et moi j’ai passé notre nuit de noce à pleurer et à ne rien comprendre. Je suis de nature très patiente et j’aime aider les autres et me donner à fond alors je me suis dis qu’on en reparlera lorsqu’il sera en état mais je n’ai jamais pu car il contournait le sujet tellement bien pour me faire sentir coupable que j’y croyait. J’ai vécu tous les désagréments dont vous parlez tous et là je demande le divorce car il m’a rendue tellement malade à vouloir l’aider que je n’en peut plus. Mais si je divorce… c’est de ma faute pas la sienne??? Et si il m’a annoncé que j’étais cocu sur Facebook c’est de ma faute aussi??? Mais lorsqu’il fera face au juge avec toutes les accusations que j’ai contre lui j’ai hâte de voir si l’amour qu’il disait avoir pour moi sera aussi forte qu’il le prëtendait???

    Je suis certaine après avoir lu vos commentaires que je vais retrouver ma santë après tout cela. Et je crois sincèrement les reconnaître ces névrosés à des kilomètres à la ronde.

    Merci à vous tous vos commentaires et explications m’ont beaucoup aidé à comprendre et à voir la réalité qui se cache derrière ces robots de la destruction.

    Bonne chance aux suivant.

  7. Voici mon histoire
    En manque d estimé de soi je chercher dans cet homme l affection qui me manquait
    J avoue que les premiers mois étaient géniale
    D ailleurs je le trouver au top sur tout
    Puis il a commencé à être plus moqueur d’esprit petit à Petit . Au départ je rigolais de ses petits trucs ensuite j ai vu qui augmente la dose .

    Ensuite vienne les embrouilles pour tout est rien .
    Les disputes plus intenses
    J avais beau lui expliquer lui pardonner rien ne changeait
    Au contraire il m insulte d égoïste
    Il rabâchait des phrases
    Puis il est devenu méchant avec mon entourage
    Je ne vivais plus pour moi mais a travers lui
    Le pire c est qu une partie disait c malsain l autre partie disait non tu va le faire changer

    C assez bizarre mais paraît t il très réactionnel chez la personne rabaisser humilié critiquée….
    Puis vient les fausses accusations les gestes

    Et ensuite le pardon .
    Sexuellement je prends conscience que rien ne sentait qui me cédait l amour vu que c t toujours lui le dominant et a part être répétitif je ne pense pas avoir été épanouie nisexuellement ni phisiquement ni rien

    Aujourd’hui hui je fais le point de mes valeurs qui sont toujours là
    L aultruisme est primordiale
    Je me reconstruit en lisant pour beaucoup de choses de psychologie que je transmet à mon entourage .

    Mon conseil a moi c est surtout de se méfier des beaux parleurs ou tout leur réussi ou leur ego est démesurée.
    Ne vous plaignez plus de votre vie
    Mentez en disant que vous êtes bien dans votre tête
    Ne cherchez pas en quelqu’un qui peut remplacer un manque chez vous .
    Les résultats de notre parcours sont les choix que vous avez fait
    Et pour être heureux à 2 il faut savoir s aider sois même
    Un amoureux(se) vous met sur un pied d estale.il se soucie de vous vous protège vous rassure .
    Il vous aime pour vos défauts et vos qualités humaines .
    Au début c est dur mais quand on a l électrochoque croyez moi l amour disparaît

    Vous retrouvez votre estime de soi vous voulez changer de style vous oubliez vous vous accordez du temps et moralement vous y gagner .

    Le positif attire le positif
    Qui pense positif verra que des solutions

    Alors VOUS qui avait connu ou qui reconnaissent un éventuel pervers narcissique croyez en vos valeurs .meme si il démontre le contraire
    Rester vous ….et laissez pensez ce qui veut ….c pas un sans amour qui va nous dicter des codes de loi

  8. Je suis totalement totalement d’accord avec vous ! 🙂
    Il est incapable d’aimer ce qu’il aime c’est nous détester nous faire souffrir nous voir mal la il est bien il se sent fort puissant.
    Son cerveau tourne à l’envers pervertir c’est retourné tout retourne le beau devient laid sale cru vulgaire morbide tout devient Chao désespoir et quoi que l’on fasse que l’on dise sera ainsi avec un pn.
    Il est obsédé par le pouvoir par son image par l’influence qu’il peut avoir sur les autres.
    Le pn donnera des mauvais conseils tendra des pièges piquera provoquera ridiculisera sa proie il en a rarement une tout ceci est dû harcellement psychologique ainsi que harcellement sexuel voir physique !
    Son énergie il a dépense à créer du mal être vous voir pleurer crier demander pardon souffrir et la il jouit voilà sa véritable et unique nature un sadique une pourriture de la pire espèce une machine de guerre est très souvent de manière vicieuse sous terraine le pn démoli l’autre avec l’apparence de l’ange l’innocent l’idiot.
    Le pn ment toujours puis parano tout ce qu’il est lui il fait lui il le projette sur sa proie tu es un vampire une calculatrice…. Il parle de lui quand il juge l’autre incapable de se remettre en questions.
    Ne pas oublier que le pn n’ à aucune personnalité c’est un trou noir abyssal son intérieur c’est le vide avec un ego sur dimensionné pour cacher ce vide !
    Pas de sentiments d’émotions positives de tristesse de pitié pas d’affect c’est le vide intergalactique !
    Si il est méchant avec les autres c’est qu’il est jaloux pathologisuement que d’autres soient positifs créatifs joyeux biens heureux, heureux pour les autres qui réussissent généreux avec une âme de la vie intérieur de la richesse on est riche on est de belles personnes !
    Lui c’est une image il peut paraître beau brillant séduisant à l’extérieur mais quand on gratte un peu juste un peu ya rien ya que rage haine jalousie vices autant dire que du morbide !
    Il est joyeux uniquement quand l’autre pleure crie souffre un malade complet ce pn.
    Joie ephemere et il recommence !
    Tous sont ainsi vous voir réussir bien heureuse vous occupez de vous mais la il vous haie lui il ne ressent jamais cela paix être bien être heureux et vous occupez de vous toute seule c’est pareil lui il ne sait pas il a toujours besoin qu’on l’aide qu’on fasse ce qu’il aime pas faire qu’on l’écoutes oh le pauvre oh la pauvre son enfance son ex sa famille son patron son voisin ses amis la société etc… Il a toujours un problème c’est sans fin ainsi que toujours occupé ou fatigué bien sûr qu’avec sa proie à l’extérieur il sort il profite mais avec sa proie c’est toujours plus tard !
    J’ai vite dégagé ou vite fuis quand j’ai compris que c’était un ou une pn que j’avais en face de moi !
    Vous avez toujours tort si vous restez si vous partez.
    Ne surtout pas culpabilisez c’est le pn qui est fou si ça pas marcher avec lui ou elle dites vous que cela n’a jamais commencé dans la réalité en face de nous on a des acteurs des scenaristes des fous mais certainement pas des êtres humains avec une véritable personnalité !
    Se sont des clowns pour moi déguisé en humain faut pas rester cela ne s’améliorera jamais le cerveau du pn fonctionne ainsi comme la terre est ronde elle peut pas devenir carré ou un trisomique ne ne pas devenir un névrose !
    L’apparence humaine d’un pn n’est que l’apparence à l’intérieur le pn est atteins de psychopathie c’est incurable d’ailleurs lui même ne souhaite pas se soigner le pn considère que les spy c’est pour les malades les fous les fragiles.
    Lui tout va bien il souffre pas de faire du mal il jouit de faire du mal pourquoi s’arrêterait il ?
    C’est son seul moment de joie quand l’autre souffre !
    Faut pas rester faut pas l’aider sauf si on veut perdre temps énergie puis ensuite santé mentale physique puis mourir…
    Plus on reste plus on creuse notre propre tombe et le pn gagnera toujours il a aucun sentiments aucunne culpabilité il est glacial froid comme un pc ! 😉
    Avant je souffrais quand je rencontrais un pn j’avais du mal à partir alors que je savais qu’il fallait partir et très vite !
    Aujourd’hui je m’occupe de moi je prends soin de moi des gens qui m’aime comme je suis et pas comme il voudrait que je sois.
    Je suis entière j’existe j’ai plus besoin d’un père d’un frère je suis plus une enfant je suis grande je suis une femme et c’est pas un pn qui va diriger ma vie je la dirige bien tout seul et sans détruire les autres gratuitement !
    Montrez lui que vous vous aimez vous prenez soin de vous vous êtes bien même si il essaie de vous faire mal la le pn ira voir ailleurs il comprendra que vous êtes une adulte pas une enfant qui recherche desesperement amour attention compliment qui ne supporte pas d’être seule la vous êtes une proie facile et manipulable !
    J’ai manqué de l’amour d’un père puisque mon père etait pn… Voilà la faille mais ça c’était avant…
    J’ai fais le deuil de tout ça je n’ai jamais pu changer mon père et personne à réussi d’ailleurs faut accepter on change personne et encore moins un pn par contre soi on peut changer papa ou Maman etc.. N’a pas pris soin de nous ok mais à présent nous on peut le faire on est des adultes et oui on a le droit d’être heureux d’être nous et si ça plait pas à certain tampis ça plaira à d’autres ! 😁
    Bye bye les pn désolée mais vous êtes trop cons trop malades trop compliques trop négatifs trop fatiguants trop tout quoi inssuportable le pn !

    1. Bravo Sun, je suis sur les fesses d’une telle clairvoyance, les termes sont si justes…..!!! Et aux autres qui s’en sont sorti(e)s…

      Faut plus accepter l’inacceptable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *