La sexualité avec un pervers narcissique

sexualite avec une PN
Sexualité du pervers manipulateur, une souffrance de plus pour sa victime

La sexualité du manipulateur pervers narcissique n’est qu’un jeu de pouvoir et de domination. Aussi, il ne sera pas question ici de complicité, de renforcer le lien amoureux ou de tendresse sensuelle. L’acte sexuel, pulsionnel et calculé, est perverti, déviant. Ce n’est qu’une façon de plus de dénaturer la victime et d’affirmer sa supériorité.

La sexualité du pervers narcissique: un moyen d’emprise

La relation d’emprise dans le couple passe aussi par la vie sexuelle.

La règle est le non-respect des désirs du partenaire pour qu’il soit frustré et qu’il souffre y compris dans ce domaine. C’est aussi une façon de lui faire sentir que ce qu’il ressent n’est pas important. Pour cela, le manipulateur narcissique analyse finement les besoins sexuels de sa victime. Ensuite, il lui donne tout le contraire, que ce soit au niveau de l’acte en lui-même ou de la fréquence (certains n’hésitent pas aller jusqu’à l’abstinence totale). De cette façon il crée un manque, qu’il pourra satisfaire de temps en temps, ce qui participe à renforcer son emprise psychologique.

Paradoxalement, au début de la relation avec un partenaire manipulateur narcissique, les relations sexuelles étaient souvent très épanouissantes. Dans ces conditions, la libération d’hormones liés à la pratique sexuelle a joué un rôle dans l’attachement de la proie à son bourreau. En effet, elles activent dans le cerveau la même zone que celle de la dépendance aux drogues. De quoi rendre addict à son partenaire.

 Un moyen de contrôle

La vie sexuelle n’échappe pas à la règle: le conjoint manipulateur  narcissique (ou la femme manipulatrice) investit le domaine des relations intimes pour renforcer son contrôle dans le couple.

Il peut faire vivre à son conjoint un vértitable harcèlement sexuel conjugal avec des attentes très fortes qui ne respectent pas les désirs de l’autre.

  • Cela se traduit par des attouchements répétés qui peuvent avoir lieu à des moments inopportuns. En plus de mettre le compagnon très mal à l’aise, il peut se sentir dégradé.
  • De plus, le manipulateur a recours au chantage affectif pour imposer des relations ou des pratiques sexuelles à son partenaire. Par exemple il peut faire la tête pendant des jours si l’autre se refuse à lui. Ou lui asséner des reproches blessants.

Tu n’est pas normale, tu es certainement frigide !

A ce propos il est important de rappeler que le viol conjugal est un crime. Personne ne peut imposer de relation sexuelle à autrui, marié ou pas. Tout dénigrement sexuel est une violence sexuelle.

L’article 222-23 du Code pénal définit le viol comme « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui par violence, contrainte, menace ou surprise ». Il s’agit d’un crime puni de 15 ans de prison. Le fait que le viol soit commis par un conjoint ou concubin est une circonstance aggravante et la peine encourue est de 20 ans de prison.

Je vous l’ai dit, le pervers narcissique ne cherche absolument à satisfaire sexuellement son partenaire. Si toutefois il le fait, c’est dans l’unique but d’être valorisé et de se donner l’étiquette de « bon coup ». Il s’attend alors à une pluie de compliment et pourra commenter sa « performance » pendant de longues minutes.

Au contraire, si le performer sexuel rencontre des troubles sexuels, cela sera toujours mis sur le dos de l’autre qui ne sait pas s’y prendre. Il n’admettra jamais sa responsabilité à ce niveau-là non plus et culpabilisera encore sa victime !

La sexualité déviante du pervers narcissique

La sexualité du PN se caractérise pas son aspect égoïste et contrôlant. De ce fait l’autre est complètement « chosifié ». Il devient un objet de bon-plaisir, un sex-toy utilisable à souhait pour assouvir ses fantasmes. Ceci n’a rien d’étonnant puisque le pervers narcissique est incapable de considérer l’autre comme un sujet à part entière. Dans ces conditions le pervers manipulateur n’hésite pas à imposer une sexualité déviante à son partenaire.

Entendons-nous bien. Chacun est libre de vivre sa sexualité comme il l’entend et d’avoir les pratiques sexuelles qu’il souhaite, aussi « originales » soient-elles. Il n’est pas question ici de jugement de valeur ou de moralisation. Le soucis avec le PN est qu’il impose un type de pratiques à sa victime qui ne correspond pas du tout à sa vision de la sexualité. L’acte sexuel devient un moyen d’humilier l’autre et de le mettre dans un état de profonde souffrance.

L’acte sexuel avec un manipulateur narcissique est complètement dénaturé, déshumanisant et devient un acte de torture sadique. Il vise à l’anéantissement de l’estime de soi.

Le PN pourra imposer à sa victime les pratiques sexuelles suivantes:

  • Sado-masochisme
  • Relations à plusieurs
  • Echangisme
  • Exhibitionnisme, y compris devant les enfants
  • Offrir sa (son) partenaire à d’autres ou avoir des ébats sexuels avec une autre personne devant elle
  • Voyeurisme
  • etc.

Sans aller dans des pratiques aussi extêmes, le PN impose presque systématiquement le sexe anal, oral et le visionnage de films pornographiques.

Pour conclure, j’insiste sur le fait que toute pratique intime imposée est une violence sexuelle et n’a pas lieu d’être. Si vous vivez avec un pervers manipulateur, il y a des grandes chances que vous soyez victime de violences sexuelles, ou de viol. Vous vivez avec un criminel ! Si vous reconnaissez votre conjoint dans cet article vous devez réagir: vous n’avez pas à accepter ça, vous méritez le respect. Vous pourrez trouver de l’aide ici et . Des solutions existent toujours.

Prenez soin de vous.

8 réflexions au sujet de « La sexualité avec un pervers narcissique »

  1. Oui je confirme le pervers chosifie l’autre sexuellement on passe de faire l’amour a se faire baiser excusez moi le terme mais c’est cela il ne tient plus compte de nous et c’est exactement cela aussi allez toujours dans le sens inverse vous avez envie et bien lui pas envie pas dispo fatigue et dépassé les bornes par surprise de vrai tares voilà partir et vite la violence et partout obsédé par l’anal la fellation la domination c’est mécanique finis préliminaires caresses bisous du début on est juste des trous des poupées gonflables on a plus envie d’ailleurs plus les critiques les plaintes les devalirisations c’est l’enfer je suis toujours vite partie .
    Et peut vous laissez des semaines sans relations sexuelles très occupés fatigués etc en faites ils ont plusieurs partenaires vous en manque de tout d’amour d’affection de rire …
    Des pourris ça donne l’impression qu’il a pas d’envie etc mais c’est faux a d’autres proies cibles .
    Voilà dégagez les on est pas des putes et de surcroît gratis des esclaves plutôt c’est même pire
    Mais frustrée humiliez allez dans le sens inverse de sa cible c’est omniprésent aussi bien moralement que sexuellement et très vite .
    Le pervers déteste faire l’amour puisqu’il déteste l’amour ainsi que les baisers même juste des bisous juste pour apater ou garder une nouvelle proie qui s’en qu’elle veut partir mais de mon expérience c’est de pire en pire et le mieux pour un pervers c’est quand c’est ni le moment ni le lieu ni l’endroit un garage de nuit sur l’autoroute avec 50 degrés extérieurs dans les WC a trois moi j’ai tout refuse c’est glauque c’est ni excitant ni beau le glauque le pervers adore le morbide plus c’est glauque vulgaire morbide et plus il a envie et plus c’est beau pure sensuelle classe et moins il a envie et les positions c’est facile c’est toujours les mêmes après obsédés par les fesses tous les pervers vos yeux votre sourire tout votre corps ils s’en fiche juste les trous c’est horrible mais c’est la réalité quand on y pense c’est horrible c’est pas une photo de vous qui veut mais de votre derrière qu’il attends toujours d’ailleurs lol
    On devient sans envie a tous les niveaux donc partez vite c’est pas une sexualité entre adultes mais une sexualité d’un enfant de 0 a 3 ans quand il découvre son corps et ses jouets et bien le pn il est resté figé sur son corps comme un gosse de 3 ans et on est pour lui une poupée barbie mais vivante et ils aiment les sextoys aussi faut se déguiser lol
    Un peu ok mais après c’est lassant on a envie d’être aimé pour nous pas pour nos accessoires ou nos fesses .
    Pauvre pn il a niveau très très bas ni morale ni sexualité d’adulte .
    Un cerveau figé a vie a l’âge de 3 ans il mourra ainsi sans connaître ni l’amour ni une véritable sexualité !

  2. Je suis avec qqun depuis 3ans mise a part les six premier mois plus de rapport ..juste le droit de le masturber, es ce signe du pn

    1. Pour moi oui .
      Après il peut aller voir ailleurs tous les pervers sont infidèles tôt ou tard c’est plutôt tôt se lasse très vite .
      Et vous vous existez ?
      2 ans et demi sans sexualité pour vous .
      J’en ai connu un .je suis restée un mois il a jamais eu d’érection il me donnait des tas d’excuses .
      Contente de partir même pas pressé d’aller voir un sexologue ils sont pas normaux ces gens là !

    1. J’en ai eu plutôt comme ça et il était pn .
      Ça les angoisse le sexe de la femme ils ont peur des femmes et du sexe de la femme c’est sûrement pourquoi ils agissent ainsi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *